26/2 : Ensemble pour un service de qualité et + de trains

      Le 21/02/2024, la région a annoncé pour l’année 2023 une régularité régionale des trains inférieures à 90%.

Ce mauvais chiffre s’explique en particulier par de nombreuses défaillances du matériel roulant. Encore en janvier 2024, au moins 40% des évènements générateurs de retards ont une cause liée au matériel roulant.

      Ces chiffres omettent par ailleurs la réalité quotidienne des surcharges de trains en heure de pointe. Celles-ci ont pour causes, outre des compositions de trains réduites, une offre insuffisante face à l’augmentation de 40% au niveau régional du nombre de voyages depuis 2019.

      Pour l’infrastructure, SNCF Réseau indique que l’année 2024 ne verra pas le lancement de travaux majeurs pour améliorer l’offre, ceci reflète le retard pris pour satisfaire les besoins et la mise en œuvre des solutions.

      L’exemple du heurt d’un arbre survenu Jeudi 22/2 entre Ste Pazanne et Machecoul montre l’inadaptation du réseau ferré à des évènements climatiques qui seront demain plus nombreux et plus violents.

      Diverses solutions doivent donc être mises en œuvre:

  • Pérenniser durablement la location de rames de trains auprès des régions qui disposent encore d’une réserve, ceci pour faire face au manque de matériel dans la région.
  • Lancer sans délais les commandes de matériels roulants.
  • Lancer au + tôt les travaux nécessaires de remise à niveau du réseau en Loire Atlantique: Clôtures et entretien abords, …
  • Renforcer durablement les équipes de maintenance, pour une réactivité en adéquation au trafic et à l’impact des incidents sur le quotidien des usagers.

      En 2024, un projet à la mesure des besoins doit être proposé aux citoyens. L’étoile ferroviaire nantaise concentre les difficultés affectant la qualité de service dans toute la région des Pays de la Loire. 

      Les premières annonces pour les lignes du Pays de Retz montrent la voie à suivre sur l’ensemble du réseau. L’expression des usagers et des élus locaux est sans doute pour beaucoup dans le dimensionnement de ces premières mesures.

Pour réduire de 28% les émissions de Gaz à effets de serre d’ici 2030 dans le secteur des transports et atteindre la neutralité carbone en 2050, le doublement de la part modale du ferroviaire dans les métropoles est incontournable.

Développer partout un service public des transports est socialement indispensable pour réduire la précarité mobilité qui s’aggrave avec l’augmentation du cout de l’énergie.

      Agissons pour maitriser notre quotidien et améliorer l’avenir.

Signons la Pétition, partageons, témoignons.

https://agir.greenvoice.fr/petitions/urgence-mobilite-nous-voulons-des-trains-du-quotidien-tous-les-quart-d-heure

Communiqué Fer-Nantes du 17/02/2024

Nous sommes heureux de voir les maires de Nantes et St Nazaire s’exprimer publiquement pour une desserte cadencée et continue tout au long de la journée entre leurs agglomérations. Une offre omnibus, sans rupture pour une part significative, entre Nantes et St Nazaire, autre pôle de la métropole, est justifiée. C’est une des questions posées par le projet de « RER métropolitain ».

      Nantes et St Nazaire ont un autre point commun : leurs mauvaises liaisons avec la métropole de Rennes. La création de la liaison St Nazaire Rennes a été ignorée dans le récent CPER, malgré des études positives. Nantes/Rennes a aujourd’hui une fréquence à l’heure en période de pointe. Un cadencement à la ½ heure, au minimum en heure de pointe, serait particulièrement opportun. Les liaisons par le deuxième axe via Châteaubriant doivent aussi être développées afin de limiter le passage par la gare centrale de Nantes pour les habitants du Nord Est du département.

      L’amélioration du cadencement des TER est complémentaire à la mise en place d’un système de RER métropolitain. Une des vocations de ce dernier a pour but une desserte attractive des communes situées entre ces centres urbains. Celle-ci passant en particulier par une évolution à terme de la fréquence des circulations pour les communes périurbaines.

      Pour réussir ses 2 objectifs, nous espérons que les adaptations des infrastructures nécessaires seront réalisées le plus rapidement possible.

      Nous souhaitons que les solutions mises en œuvre répondent aux besoins de tous les habitantes et habitants du territoire qui veulent se déplacer en polluant moins, en dépensant moins, en participant et en bénéficiant d’un cadre de vie plus sain et sûr.

      L’expression des maires de Nantes et St Nazaire contribue au nécessaire débat public qui doit être mené pour une amélioration des conditions de transport aujourd’hui concrètement insuffisantes en Loire Atlantique.

#fernantes

Signez la pétition « Urgence pour les trains en Loire Atlantique »

https://agir.greenvoice.fr/petitions/urgence-mobilite-nous-voulons-des-trains-du-quotidien-tous-les-quart-d-heure