L’interview en date du 01/04/2024 du vice-président de la Région Pays de la Loire reflète les insuffisances des orientations prises.

Non aujourd’hui, « l’offre sur les heures de pointe n’est pas intéressante ». 

Les surcharges sur ces heures sont apparues avant 2019. Elles sont mesurées à travers les enquêtes menées par la région dans les trains. L’augmentation de l’offre de 67% au niveau régional, ne s’appliquera qu’à 37% en Loire Atlantique d’ici, au mieux, 2030. Cette augmentation de l’offre concernera les heures creuses et les week-end. Les habitants qui ont des contraintes horaires (salariés, parents d’élève(s), étudiants et lycéens, …) ne peuvent donc espérer une amélioration avec les orientations actuelles pour leurs trains du matin et du soir.

Une ponctualité de 95%?

Pour la région son bilan 2023 indique une ponctualité inférieure à 90% (1).

Ce chiffre semble plus en conformité avec la réalité vécue par les usagers. Cette réalité est en particulier accrue avec l’impact d’une suppression de train dans le système cadencé actuel. En effet un train supprimé en heure de pointe se traduit par un retard minimum de 30 minutes vécu par l’usager. Le principe du cadencement implique des suppressions partielles ou totales en cas de retards importants (20/25minutes) pour respecter la trame horaire.

Une hausse de la fréquence rendrait plus supportable ce type d’évènement. 

Par ailleurs, étonnons-nous de voir la région définir cette ponctualité à moins de 6 min de retard, quand l’Autoritéde Régulation des Transports mesure celle-ci à partir de 5 min et 0 secondes (2).

Quel est le chiffre de la ponctualité de la Région des Pays de la Loire avec ce seuil de 5 minutes strict?

Faire plus et mieux?

En conclusion du lancement de la COP régionale le 15/03/2024, le Ministre de la Transition écologique et de la Cohésion des territoires de France appelait les élus à « faire plus et mieux », en particulier dans le secteur des transports.

La réaffirmation hier par la région d’orientations définies en 2020 indique que pour les transports collectifs, la politique régionale n’évolue pas. 

Ceci alors que la région constate être victime du succès des transports collectifs avec une hausse de la fréquentation de 40% par rapport à 2019.

Alors, il y a aujourd’hui urgence à réviser des orientations largement insuffisantes.

Le collectif FerNantes 

(1)https://aleop.paysdelaloire.fr/sites/default/files/1_Dossier%20SNCF%20Voyageurs%20%28fr%C3%A9quentations%20et%20qualit%C3%A9%20de%20service%29.pdf

(2)https://www.autorite-transports.fr/wp-content/uploads/2024/03/bilan-marche-ferroviaire-2022_rapport-complet.pdf

Signez la Pétition: https://agir.greenvoice.fr/petitions/urgence-mobilite-nous-voulons-des-trains-du-quotidien-tous-les-quart-d-heure

Catégories : Blog

0 commentaire

Laisser un commentaire

Emplacement de l’avatar

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *