Un contrat de plan Etat/Région 2023/2027 et collectivités en trompe l’oeil.

Un montant historique?

Il est à noter la part des autres collectivités locales (Métropole, département, EPCI,…) dans le CPER. C’est bien l’intégration des investissements réalisés par celles-ci qui donne l’enveloppe de plus d’ 1 Milliard d’euros.

      Le financement du SERM/RER prend en compte un périmètre adapté et une multimodalité qui se retrouve dans les opérations prévues. Néanmoins celles-ci ne permettront qu’une augmentation d’environ 30% du service périurbain en 2030. Ceci ne permettra pas d’obtenir le doublement de la part modale du ferroviaire. L’étude de ce projet débute et il appartient aux citoyens d’exprimer leurs attentes.

      Le Pays de Retz bénéficie d’un ensemble d’opérations notable (L’action paierait-elle?). Mais là aussi il reste à construire le projet qui permette un report massif des « navetteurs » vers le train. Ceci implique la création d’autres voies de croisement sur les lignes du Pays de Retz (Port-St Pere, Bourgneuf,…) permettant des circulations tous les 1/4 d’heures entre Nantes et Ste Pazanne.

      Ceci étant, face aux besoins, le projet global reste à construire pour réduire de 28 % les émissions
du secteur des transports en 2030 par rapport à 2015, atteindre la neutralité carbone en 2050, répondre à la précarité Mobilité.


0 commentaire

Laisser un commentaire

Emplacement de l’avatar

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *